• Aid al kbir au Maroc d'après une journaliste belge

     

    A quelques jours de l’Aïd el Kebir, la fête du mouton, c’est l’effervescence sur le marché du bétail. Au Maroc, plus de 5 millions de moutons devraient être sacrifiés cette année. Charlotte Simonart est notre correspondante à Casablanca.

    Aid al kbir au Maroc d'après une journaliste belge

    Les souks sont littéralement noirs de monde et les derniers moutons, pris d’assaut parce qu’il est inconcevable de passer cette fête sans mouton. Et pas n’importe lequel, il faut qu’il soit le plus dodu possible, d’abord pour le partager avec le plus grand nombre, c’est l’objectif premier de cette fête, et puis parce que le mouton est un vecteur social, une manière de montrer sa richesse. Tant et si bien que les crédits à la consommation explosent en ce moment. Certaines entreprises décident même de verser les salaires quelques jours avant la fin du mois. Cette année, un mouton coûte en moyenne 270 euros, ce qui équivaut environ au salaire minimum marocain. Il est en fait plus cher que l’an dernier en raison du manque de pluie, ce qui fait que le bétail est plus maigre.

    Le mouton est devenu un véritable business.

     

    Les campagnes de pub pour vendre les meilleurs moutons battent son plein. Cette année, la vente du mouton pour l’Aïd el Kebir devrait générer un chiffre d’affaires de 850 millions d’euros. Et la nouvelle tendance, c’est d’acheter son mouton "online". C’est une première. Mais attention, le site propose uniquement les moutons de la race Sardi. La crème de la crème. Ils sont réputés excellents, bien dodus. Ils viennent de la région de Settat, entre Casablanca et Marrakech, dans le centre du pays. Vous vous rendez sur le site. Comme si vous achetiez une paire de chaussure, vous cliquez sur la photo du mouton qui vous donne le plus envie, en fonction du poids : de 50 à 110 kg, et du prix : de 250 à plus de 600 euros. Ensuite, vous faites "ajouter au panier". Et l’affaire est bouclée. On vous propose même une livraison "sur pattes", c'est-à-dire vivant, ou déjà empaqueté. J’ai été faire un tour sur le site tout à l’heure et c’est déjà sold out.

    Source : http://www.rtbf.be

    « Le petrole existe au Maroc, c'est officielFini les contrats à vie, Un contrat de 5 ans pour les fonctionnaires selon Sarkozy »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :